Awaji shima en japonais, est une île située dans la mer intérieure du Japon. Cette île est idéale pour une pause pour relier l’île principale du Japon « Honshu » par le pont Akashi kaikyo et l’île de Shikoku par le célèbre pont Naruto depuis lequel on peut apercevoir deux fois par jours les fameux tourbillons de Naruto. Le diamètre de ses tourbillons peut aller jusqu’à 20 mètres lors des grandes marées et l’eau peut tourner à plus de 20 km/h, un phénomène assez rare sur terre, à ne surtout pas manquer lors de votre passage là-bas.

Malgré ses 393 kilomètres carrés seulement, Awaji offre une diversité touristique et culturelle non négligeable.

Avant tout je crois qu’il est important de mentionner que cette île même si beaucoup de japonais l’ont oublié, Awaji shima est décrite dans les livres anciens comme la première île japonaise créée par les dieux. Juste le fait de le savoir pimente déjà sa découverte et je ne peux que vous conseiller de visiter le sanctuaire shinto Onokorojima lié au mythe de la création et qu'on dit être le sanctuaire le plus ancien du Japon, les divinités créatrices du Japon Izanami et Izanagi s’y seraient même mariées, eh oui rien que ça !

Alors il est normal d’entendre que ce sanctuaire attire les amoureux japonais par milliers. Son Torii (portique à l’entrée des sanctuaires) fait partie des plus hauts du Japon avec ses 21,7 mètres, encore une autre raison de s’y arrêter. Cependant ne vous attendez pas à quelque chose de très ancien car malheureusement le site a été ravagé par le grand séisme de 1995 et il a dû être totalement rénové mais son histoire elle restera authentique à jamais.

Restons dans la thématique « croyance » car le temple que j’aimerais vous présenter ici, pourrait fortement plaire au fan de l’architecte Tadao Andô. Perché en haut d’un colline le temple Hompuku-ji dédié au Bouddha Yakushi « bouddha de la médecine » cache une merveille de l’architecte de renom Tadao Andô, le temple de l’eau. Sur son toit un étang de nénuphar et en son centre descend un escalier. Tadao Andô aime jouer avec la lumière et ici la pièce centrale est sublimée lorsque les rayons du soleil couchant atteignent Bouddha et révèle la beauté jusqu'alors endormie des murs à la couleur rouge vermillon.

Pour les amoureux de nature et de jolis panoramas, retournons donc sur un lieu mystique, la première montagne du Japon le « mont Senzan » et son temple « Senko-ji ». Le temple est niché en pleine forêt au calme et offre également une belle vue sur les reliefs de l’île.

Bien sûr Awaji n’a pas que des temples ou sanctuaires à vous offrir. Si vous vous intéressez au Japon médiéval, vous pourrez découvrir les ruines du château de Sumoto, qui sont encore bien présentes et une reconstruction du donjon particulièrement agréable à voir surtout la vue en haut de celui-ci. Et en plus, cette visite des ruines est pour le moment toujours gratuite.

Mais oui bien sûr, qui dit île dit plage et là encore Awaji a de quoi vous ravir car elle dispose de plusieurs plages agréables mais ici je vais vous présenter l'une de ses plages qui ne laisse pas indifférent. Il s’agit de « Goshikihama », la plage aux 5 couleurs. Longue de 2 km, la plage est constituée de galets aux différentes palettes de couleurs et avec un appareil photo lorsque la lumière est idéale vous pourrez amener avec vous ce souvenir en regardant « Amaterasu », la déesse soleil se coucher.

Voici un petit tour non-exhaustif de ce que vous pourrez voir si vous décidez lors de votre venue au japon « pays des dieux », de vous rendre au cœur de son origine.

Sébastien

カテゴリー: Ville

0件のコメント

コメントを残す

メールアドレスが公開されることはありません。 * が付いている欄は必須項目です

CAPTCHA


%d人のブロガーが「いいね」をつけました。